Délai d’engagement

Délai d’engagement : les soumissionnaires restent engagés par leur offre, telle qu’elle a été éventuellement rectifiée par le pouvoir adjudicateur, pendant un délai de nonante jours à compter de la date limite de réception. Les documents du marché peuvent fixer un autre délai. Avant l’expiration du délai d’engagement, le pouvoir adjudicateur peut demander aux soumissionnaires une prolongation volontaire de ce délai. (art. 58, 89, de l’arrêté royal sur la passation des marchés publics dans les secteurs classiques)